Nom des bières

Mort Subite

Dans les années 1910, Monsieur Vossen exploitait l’établissement « La Cour Royale » à Bruxelles. Les habitués tuaient le temps à jouer aux cartes ou aux dés. Les tournées se gagnaient ou se perdaient en jouant au « Pitjesbak ». Le perdant devenait le mort. Lorsque le temps pressait, on procédait à une « der des der » que l’on jouait en un coup…  D’où le nom « Mort Subite ». Vu la popularité du jeu, Théophile Vossen donna ce nom à sa gueuze.

Delirium Tremens

Saviez-vous que le delirium tremens est une conséquence neurologique sévère lié au syndrome de sevrage d’alcool. Agitation, fièvre, tremblement des membres et troublent de la conscience surviennent au cours d’un sevrage d’alcool non contrôlé. D’ailleurs, l’éléphant rose sur la bouteille est le symbole des hallucinations que l’on attribue aux phases de délire alcoolique.

Brigand

Brigand est le surnom des paysans flamands qui chassèrent les soldats français (« les sans-culottes ») d’Ingelmunster en 1798.

Paix Dieu

Le nom de la Paix-Dieu viendrait d’une reconciliation spectaculaire qui eut lieu entre Arnouls de Corswarem et son frère, au moment de s’engager dans un duel fratricide. Arnould, désarmé, aurait demandé à son frère la paix au nom de Dieu.

Duchesse de Bourgogne

Les frères brasseurs Karel et Peter verhaeghe ont donné ce nom à leur bière car certains tanins apparus lors de sa maturation en foudres de chêne lui donne une petite note vinicole.

 

Vous en connaissez d'autres ;) ?




Imprimer Envoyer cette news à un ami
Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :